Vous envisagez d’automatiser votre portail battant ou coulissant ? Sachez que c’est une solution efficace si vous avez besoin de profiter d’un confort ou d’une sécurité exceptionnelle. C’est aussi une installation tout à fait facile à réaliser. Cependant, automatiser un portail ou mettre en place un portail automatique neuf demande un certain savoir-faire et exige des précautions. Cela est dans le but de pouvoir profiter d’une installation durable et performante. Pour vous aider à réaliser facilement votre opération, on vous recommande de suivre ces quelques conseils.

Connaître votre installation

Avant de commencer votre opération, il est important de penser à votre installation. Vous devez savoir la choisir. C’est une étape à ne pas négliger avant d’acheter votre motorisation. On vous conseille donc de prendre les mesures de vos vantaux, des angles d’ouverture et la largeur des piliers. Vous devez également penser aux paramètres nécessaires à l’installation de l’électricité. Le degré d’inclinaison et la nature de votre sol doivent également faire partie de votre exigence.

Penser à la sécurité de votre portail automatique

Avant de mettre en place votre équipement, on vous conseille de tenir compte de la sécurité de votre portail automatique. Une fois que les mesures sont prises, il est temps de choisir les piliers de votre portail. Pour cela, vous devez choisir des modèles stables et solides. Ils doivent être assez larges afin de pouvoir sécuriser votre portail. Prévoyez également une installation de votre alimentation électrique en amont de la pose du portail. Cela est dans le but d’éviter de creuser une tranchée pour votre raccordement électrique au compteur.

La mise en place d’un portail électrique demande un certain savoir-faire. Afin d’éviter les mauvaises surprises, on vous recommande de faire appel à un professionnel. Cela vous permet de profiter d’une installation durable et performante.

Les précautions d'installation d'un portail électrique

Catégories : Portail