A la recherche de votre portail idéal, vous envisagez d’investir dans un portail en bois ? Ce matériau présente des avantages, mais aussi des inconvénients. Avant de choisir un portail en bois, pensez à lire cet article !

Le portail en bois : quelques inconvénients à retenir

L’entretien reste l’inconvénient le plus évoqué lorsqu’on parle des portails en bois. Pour que le portail garde toujours un aspect esthétique, naturel et authentique, il convient de faire un traitement à base de peinture ou encore de lasure. A faire chaque année, ce traitement reste essentiel également pour prolonger la durée de vie du portail. N’oubliez pas qu’au fil des années, les aléas climatiques pourront être à l’origine de la dégradation du portail. Eh oui, la pluie, les intempéries ne sont pas sans conséquence ! Sans oublier les attaques des insectes, les moisissures, les champignons, etc.

Les inconvénients d'un portail en bois

Par ailleurs, côté installation, il y aura une contrainte. Puisque le bois risque de pourrir au contact de l’eau, vous ne pouvez en aucun cas l’installer dans un endroit trop humide. Plus exactement, les dormants du portail ne doivent pas tremper dans de l’eau stagnante. L’emplacement du portail doit être bien choisi alors.

Le prix figure également parmi les inconvénients. Bien entendu, le coût variera selon l’essence utilisée pour le portail. Les portails en bois blanc comme le pin et le sapin sont les plus abordables du marché. Seule ombre au tableau : ces essences sont nettement plus fragiles et requirent ainsi davantage d’entretien. Les portails en chêne (massif) ou en châtaignier viennent au deuxième place. Plus chers, ces essences ont l’avantage d’être plus résistantes. Et à la première place se classent les portails en bois exotiques comme le teck, le méranti rouge, teck, le garapa, le sapelli, etc. Imputrescibles et plus dures, ces essences sont les plus coûteuses. En misant pour l’une de celles-ci, vous pouvez toutefois espacer la fréquence d’entretien. Eh oui, vous l’aurez compris, pour acquérir un portail en bois de premier choix, vous devez prévoir plus côté budget.

Pour quel matériau devez-vous opter alors ?

Opter pour un portail en PVC peut être une alternative intéressante. Le PVC est un matériau aux nombreux atouts. Non seulement ce matériau est léger, mais il est inaltérable. Il ne risque pas de rouiller. Il se distingue en outre par un excellent rapport qualité/prix. L’entretien est d’une facilité déconcertante. Pour retrouver l’aspect d’origine de votre portail en PVC, vous devez tout simplement le nettoyer avec de l’eau savonneuse. A retenir que pour plus de résistance, la meilleure solution serait d’opter pour un portail en PVC avec une armature renforcée en alu.

Le portail en alu est devenu une tendance depuis ces dernières années et cela s’explique pour diverses raisons. Une plus grande durée de vie, telle est la première promesse de l’aluminium. Alliant légèreté et résistance, ce matériau ne craint ni les chocs ni les intempéries. En plus de cela, il ne risque pas de se déformer. Concernant l’entretien, ce que vous devez retenir c’est qu’un portail en alu est très facile d’entretien. Côté esthétique, il s’agit tout simplement d’un portail moderne. Pour votre plus grand bonheur, vous pouvez faire votre choix parmi une très grande variété de designs et de couleurs.

Enfin, rien ne vous empêche de miser pour un portail en fer. Robuste, le portail en fer vous assurera davantage de sécurité et de tranquillité. Lors de l’achat, une large gamme de styles et de couleurs s’offrent à vous. Sans oublier que les options de personnalisation sont quasiment illimitées. L’idéal serait de choisir un portail en fer galvanisé ou en fer galvanisé thermolaqué. Si vous vous trouvez en bord de mer toutefois, sachez que miser pour un portail en fer n’est pas toujours une bonne idée.

Catégories : Automatisation